Thérapie de couple

"Y'a de l'Un" : Approche psychanalytique du couple

La rencontre ici vise à rétablir la communication à l’intérieur du couple, à permettre aux partenaires de mieux vivre ensemble ou bien de se séparer.
 

Cadre psychanalytique

Philippe Raynal propose habituellement des rencontres hebdomadaires ou bi-mensuelles. Il invite le couple à parler librement du couple, en couple. La règle de non-omission, spécifique de la situation psychanalytique individuelle est remplacée ici par une invitation à parler librement plutôt qu’une contrainte à ne rien omettre.

En somme, chacun dit ce qu’il souhaite dire. Il ne s’agit pas ici de la règle du « tout dire », comme dans l’abord individuel. On parlera alors d’association libre verbale du couple.

L’association libre verbale du couple est associée à la règle de restitution. 

La règle de restitution oblige l’analyste à restituer le contenu de ce que pourrait lui dire entre les séances un des membres du couple. Seul le couple sera reçu. Il n’y a pas de rencontre individuelle.

 

Indications

 

Dans une famille, les indications de thérapie de couple ont lieu lorsque les difficultés relationnelles rencontrées sont localisées essentiellement au couple.

Le couple reconnaît que le dysfonctionnement se situe à son niveau. Il s’agit le plus souvent :

 

- de conflits verbaux ou physiques avec parfois désirs de séparation ;

- de dépression avec perte des désirs sexuels ;

- de troubles sexuels apparu après la naissance d’un enfant ;

- d’angoisses catastrophiques : l’un des partenaires se sent étouffé par l’autre qui se sent lui-même abandonné.

- de crainte de passage à l’acte dans le couple 

- l’un des partenaires se plaint des tentatives d’emprise incessantes de l’autre.