Psychanalyste à Oncy sur Ecole (Milly la Forêt, 91) et Fontainebleau (77300)

Qu'est-ce qui m'arrive ? 

Pourquoi je suis comme ça?


La psychanalyse s'adresse particulièrement aux personnes qui souhaitent comprendre pourquoi certains comportements, certaines idées, inhibitions se répètent sans raison; à ceux qui subissent les conséquences de phobies, obsessions, des croyances invalidantes, des différents discours qui s’imposent, de souvenirs, d'injonctions ou de sentences plus ou moins traumatisantes, dites par des proches, ou aux paroles qui au contraire ne sont jamais advenues et toujours attendues.


Je reçois depuis 2008 ceux qui se sentent souvent prisonniers de leur sort mais qui ne s'y résignent pas et veulent devenir acteur de leur futur, ceux aussi qui souhaitent entretenir une relation plus saine avec leur passé ou qui veulent faire le point à propos de  rencontres douloureuses, et enfin à ceux qui souhaitent prendre distance avec une addiction.

Nous savons maintenant que tout chez l’humain est langage, que les souffrances que nous pouvons nous prodiguer psychiquement sont issues d’un discours souvent inconscient, ou d’une absence, une absence de discours, un discours qui reste à créer, à produire et à s’approprier.

Le rêve, le symptôme, le lapsus, l'acte manqué - la matière même de l’inconscient - tout cela est fait de paroles qui ont été dites et qui ont pu valoir pour des sentences, ou encore de pertes réelles, d’événements inoubliables sur lesquelles le sujet n’a pu mettre de mots.

 

Et ce que j'entends, à travers ce que dit l’analysant, c’est ce que le sujet ne sait pas qu’il sait, le message crypté dont il est porteur et qu’il s’agit de l’aider à lire, pour le lui restituer.

 

 

Comment se déroulent les séances ?

 

Au début il s'agit de l'anamnèse, l'écoute du blocage que rencontre le sujet qui a décidé de consulter. Ce sont les manifestations d'un dysfonctionnement psychique, d'une souffrance. Étape au cours de laquelle le problème apporté par cette personne est établi et reconnu. Elle s'exprime librement, à sa façon et je  l'interromprai pas. Cette étape de présentation est bien entendu très importante, 

Viens ensuite le moment où je m'attache à comprendre plus précisément le problème qui occupe cette personne. Je peux poser des questions spécifiques, afin d'éclairer un point particulier si nécessaire, concernant par exemple le réel (ce qui ne peut pas se modifier) ou l’histoire du sujet.

A la fin de cette étape, nous saurons si le dispositif analytique est approprié ou s’il faut s’orienter vers d’autres réponses.

Et si la psychanalyse est adaptée, encore faut-il qu’une rencontre bénéfique soit possible avec moi, bref savoir si je suis la bonne personne avec qui faire ce travail.

 

 

Ensuite commence la psychanalyse à proprement dit. Je vais tenter de résumer :

 

Il s'agit de la clinique inventée et mise au point par S. FREUD*, sans cesse mise à jour depuis 120 ans par les apports cliniques de centaines de milliers de patients (c’est ainsi que la psychanalyse est toujours vivante, elle est sans arrêt remise en question et enrichie par les analysants eux-mêmes, quotidiennement et partout dans le monde ) et de psys.

Les apports théoriques de J. LACAN et C. MELMAN entre autres ont structurés ma formation; mais je me suis aussi beaucoup intéressé aux travaux de M. KLEIN et D.WINNICOT notamment, et F. DOLTO en France. Et J’utilise surtout ce qui est opérant dans la cure, et en particulier ce qui apporté par l’analysant lui même, de manière à créer un dispositif à sa mesure.

Le travail de l’analyse consiste fondamentalement à dire ce qui vient spontanément à l'esprit de la part de l’analysant sans rien omettre. Ainsi, vous pouvez vous couper vous-même au milieu d’une phrase parce qu’un souvenir apparaît par exemple, créant une suprise, un dévoilement, une révélation parfois. On portera un éclairage particulier sur les rêves, les lapsus, les actes manqués et les mots d’esprit. Toutes ces formations de l’inconscient qui apparaissent incompréhensibles. Une confidentialité totale et un dispositif d'écoute bienveillante de la part du psychanalyste professionnel a pour objectif  la mise en place de la règle de  l'association libre**. Il se doit de tout entendre, et  recueillir ce transfert pour entrer en résonnance avec l'analysant.  Le psychanalyste a été, et c'est incontournable, formé à cela.

Cela implique donc une levée du jugement, une nécessaire sincérité et donc une confiance maximale dans l’analyste. Ce qui explique aussi le temps préparatoire nécessaire à cette mise en confiance

Viendra dans un second temps le « retour » que fait le psychanalyste à l’analysant. L'interprétation. Mais il s'agit, avant de lui restituer ce qu’il « ne sait pas qu’il sait », de ne pas brûler les étapes.

 

"La psychanalyse est un art qui s'applique à comprendre et modifier des phénomènes irrationnels, mais c'est un art rationnel (...) Une psychanalyse est toujours une recherche, mais la découverte ne jaillit pas -ex nihilo ou des ténèbres de l'inconscient. L'interprétation se forme souvent par tâtonnements progressifs. "

Daniel LAGACHE

 

Car il y a un temps pour comprendre, et un temps pour conclure. C'est une étape essentielle et très délicate, car elle permet au patient de s'approprier le fruit de son travail.

 

Philippe Raynal

 

*En 1896, Sigmund Freud invente la psychanalyse. Pulsion, inconscient, refoulement, sexualité infantile, inhibition... Ces mots qui nous sont aujourd'hui familiers, Freud ne les a pas inventés. Il a simplement révolutionné leur signification.

**L'association libre est la première règle fondamentale de la cure psychanalytique. Elle consiste pour l'analysant à exprimer les pensées qui lui viennent à l'esprit à partir d'un élément donné ou de façon spontanée, dans le cadre des séances analytiques.

 

 

Confinement

Suite au confinement, il est possible de consulter à distance. Merci de faire votre demande sur la page Contact 

 

 

 



Philippe Raynal

Formation sur 8 ans

  • Université Paris VIII 
  • Psychopathologie à l’hôpital Henri Ey, Porte de Choisy à Paris
  • Analyse personnelle
  • Formation à l'Association Lacanienne Internationale (Freud/Lacan : A.L.I)
    Fondée par Charles Melman ; reconnue d’utilité publique 25 rue de Lille à Paris
  • Collège de l'A.LI.

Praticien depuis 12 ans

  • Début d'activité clinique professionnelle : 2008

Pour consulter au cabinet d'Oncy-sur-Écoles
Pour consulter au cabinet de Fontainebleau

EN SAVOIR PLUS

 

 

 

Recommandé par

                         

   

Réseaux sociaux